N°13 / 2022

Miscellanées vol. 1

Marianne Celka, Matthijs Gardenier, Eric Gondard, Bertrand Vidal
Miscellanées vol. 1

Résumé

Ces deux numéros de Rusca (n°13 et 14) se sont donné pour objectif de publier un ensemble de textes rédigés par les membres du laboratoire LEIRIS et chercheurs associés. Ces miscellanées ont ainsi vocation à rendre visible les différents champs et objets de recherche qui occupent les membres de notre équipe mais aussi ceux de nos collègues nationaux et internationaux. La cohérence directrice, malgré la diversité des thématiques, tient dans la volonté euristique de comprendre et d’expliquer le réel tout en interprétant les motivations, les représentations et les imaginaires sociaux qui initient et soutiennent les relations réciproques. Entre forces de perturbation et forces de conservation, c'est le mouvement de la vie sociale qui est, dans chacun de ces textes, le sujet de l'interprétation sociologique. 

La rédaction est particulièrement fière d’inaugurer ce numéro avec un article du directeur du LEIRIS, Philippe Joron. Par une approche euristique bataillienne, la plus capable sans doute de percevoir et restituer l’hétérogénéité du monde social, il nous donne à penser le devenir de la pornographie entre offrande et sacrifice, tabou et transparence. Ensuite, le directeur du département de sociologie (UPVM3), Fabio La Rocca pose les bases de la théorie des ambiances à travers l’étude de son objet privilégié, la ville et la diversité des fragments qui la composent. Cíntia Sanmartin Fernandes et Micael Herschmann de l'Université d'État et de l'Université Fédérale de Rio de Janeiro, nous montrent la richesse et le dynamisme de l’artivisme brésilien, les manières dont les minorités se réapproprient les rues et comment l’art musical permet de résister aux temps troublés du bolsonarisme. Vincenzo Susca, responsable du master 1 de sociologie (UPVM3), appréhende l’esthétique des masses qui se donnent à voir dans nos environnements électroniques et l’œuvre d’art « à l’époque de sa reproductibilité numérique ». Entre consommation et communion, il invoque tantôt des auteurs classiques (Marx et Benjamin entre autres), tantôt des auteurs plus actuels (Cardon, Obadia ou Perniola) pour saisir les émotions, les désirs et les passions contemporaines. Runzhou Sun, doctorant rattaché au LEIRIS, interroge le mythe de l’androgyne qui traverse la mode et redéfinie aujourd’hui les visions conventionnelles des genres masculin et féminin. Mustafa Benameur, doctorant au LEIRIS, nous dévoile l’art de la débrouillardise dans un monde urbain plus que jamais propice à la bidonvillisation, le savoir et la ruse des biffins pour se « tirer d’affaire ».  

Deux varia viennent enrichir ce numéro, le premier rappelle ce qu’était le Brésil du président Bolsonaro. Jurémir Machado da Silva nous fait l’honneur de republier ici ses mots précieux qui sont à la fois témoignage et avertissement des risques encourus sous les régimes populistes ; Florian Lombardo, Luc Bordereau, Camillo Panza et Matéo Safti ensuite, rappellent les profondes difficultés rencontrées et la solitude de la condition estudiantine pendant la Covid-19. Enfin, Aïcha Oustani propose une recension d’un livre trop peu connu de Jacques Ellul, Propagandes dont les enseignements résonnent tout particulièrement aujourd’hui.

Photo de couverture d’Adrien Converse sur Unsplash
Bellingham, United States
Publiée le 26 août 2017
Canon, EOS 70D

Sommaire du numéro

La cyberpeau du porno

Philippe Joron

L’ère du Net a ouvert de nouvelles possibilités aux formes sociales, l’une d’elles, la pornographie, en a tout particulièrement profité. S’émancipant de ses anciens codes et supports le porno a gagné en visibilité, incontestablement à portée de main, d’œil ou de tout autre sens. Si sa dimension taboue reste présente, la pornographie croît inexorablement au creux de nos apparences et de notre intimité. Cette hétaïre contemporaine demande sacrifices et offrandes à la hauteur de nos désirs encore et toujours inassouvis.

Lire la suite

Les perceptions sensibles de l’imaginaire des ambiances urbaines

Fabio La Rocca

S’interroger sur la ville et ses espaces nous conduit à mettre au centre de l’analyse les aspects d’une pensée sensible fruit de perceptions et projections, modalités de sentir et ressentir, sensibilités et sensorialités. L’être de la ville est ainsi structuré par une combinaison d’éléments qui l’affectent et nous affectent dans les diverses situations du vécu spatial où les ambiances, les atmosphères, les émotions, les tonalités sont les principes et les essences qui guident et structurent la lecture de l’expérience urbaine...

Lire la suite

Potentialités de resignifications des (ré)existences artivistes urbaines

Cíntia Sanmartin Fernandes, Micael Herschmann

Les artivismes sont d'une pertinence indéniable et sont bien présents sur la scène médiatique et dans différentes sphères de la vie quotidienne, non seulement au Brésil, mais dans différentes régions du globe. À une époque de forte polarisation et de précarité de la vie sociale, ces initiatives engagées constituent, en quelque sorte, un zeitgeist qui caractérise aujourd'hui le milieu artistique-intellectuel. Cet article est consacré à l'analyse la popularité croissante des initiatives féminines artivistes sur la scène de Samba de la...

Lire la suite

L’esthétique et la vie quotidienne. Du finish (K. Marx) aux stories

Vincenzo Susca

Nous assistons, au tournant du XXe siècle, au commencement d’un long processus de réappropriation sociétale des formes artistiques, une vague de fond uqi en emportant les pièces artistiques vers le public, l’enivrera d’art dans un premier temps et le revêtira d’une forme artistique, capillarisant dans l’existence ordinaire la mission que s’était donnée Oscar Wilde dans Le portrait de Dorian Gray, de faire de la vie une œuvre d’art. Ainsi, la prophétie de Friedrich Nietzsche se réalise : « L’homme n’est plus artiste,...

Lire la suite

Myth of androgyny and androgynous fashion in menswear

Runzhou Sun

This article explores the relationship between man’s fashion and the myth of androgyny. Inspired by Gilbert Durand’s Mythanalyse and  sociologie de l'imaginaire theory, as well as some works on the myth of androgyny, I briefly analyse the mythological symbolism of androgyny. Then, I explore the relationship between the 20th century menswear revolution and androgynous fashion. Finally, by using Frédéric Monneyron's method of fashion analysis, I analyse the current menswear designs of several Western and Chinese designers. The research materials are...

Lire la suite

Les interactions sociales des biffins vivant dans les bidonvilles de Montpellier

Mustapha Benameur

Cet article traite des aptitudes mobilisées dans les interactions sociales par les biffins vivant dans les bidonvilles de Montpellier. La « biffe » y est pratiquée dans sa grande majorité par les habitants. Elle consiste en la récupération de déchets dans les poubelles de la ville. Recyclés, ces déchets deviennent des marchandises revendues aux marchés aux puces ou aux marchés spontanés. Cette activité permet ainsi d’assurer des revenus minimums aux personnes marquées par un contexte de grande vulnérabilité socio-économique et...

Lire la suite

Varia/ Chronique d’une démission annoncée

Juremir Machado Da Silva

Juremir Machado da Silva nous permet de diffuser son texte (déjà publié ici), son témoignage de la censure perpétrée par le régime de Jair Bolsonaro (2019-2022) à l’encontre de la critique et du pluralisme des journalistes brésiliens. La coordination de Rusca l’en remercie chaleureusement et espère que ce témoignage contribue à sa manière à alerter sur les dangers des populismes. Le texte est présenté en version originale d'abord puis traduite ensuite.

Lire la suite

Varia/ Être étudiant pendant la crise sanitaire

Florian Lombardo, Luc Bordereau, Camillo Panza, Matéo Safti

Les mesures de luttes contre la pandémie de COVID-19 ont plusieurs conséquences. L’une d’entre elles est la dégradation des conditions de vie des étudiants. Une enquête qualitative par entretiens à réponses libres est réalisée en mars et avril 2021. 25 entretiens sont passés pour un total de 10 heures d’enregistrement. L’échantillon est représentatif sur les critères de genre, d’UFR de rattachement et de niveau d’étude. La méthode d’analyse est une adaptation collective de la démarche par saturation du modèle théorisée...

Lire la suite

Recension/ Propagandes

Aïcha Oustani

Recension de l’ouvrage Propagandes (1962) de Jacques Ellul.

Lire la suite

Coordination

Marianne Celka

Maître de conférences
Sociologie
LEIRIS
Université Paul-Valéry Montpellier

Eric Gondard

Maître de conférences
Département de sociologie
LEIRIS
Université Paul-Valéry Montpellier